Quelle est la durée d’un malus ?

Publié le : 16 novembre 20225 mins de lecture

Quand on choisit son assurance, on pense souvent à la couverture que l’on souhaite, à son budget et à son niveau de protection. Mais on oublie souvent de se demander combien de temps dure le malus. Pourtant, c’est une question importante à se poser car cela peut avoir un impact sur le prix de votre assurance. Alors, combien de temps dure un malus?

La durée d’un malus dépend de plusieurs facteurs, notamment de la gravité de l’infraction, du nombre d’infractions commises et de l’ancienneté du conducteur. En général, plus l’infraction est grave, plus le malus est long. Par exemple, si vous avez commis une infraction grave, comme un délit de fuite ou un refus de priorité, vous aurez un malus de 3 ans. En revanche, si vous avez commis une infraction moins grave, comme une excès de vitesse, vous aurez un malus de 2 ans.

Le nombre d’infractions commises est également important. Si vous avez commis plusieurs infractions, vous aurez un malus plus long. Par exemple, si vous avez commis deux infractions, vous aurez un malus de 4 ans. En revanche, si vous n’avez commis qu’une seule infraction, vous aurez un malus de 3 ans.

L’ancienneté du conducteur est également un facteur important. Plus vous êtes ancien conducteur, moins vous aurez de malus. Par exemple, si vous avez plus de 5 ans d’ancienneté, vous aurez un malus de 2 ans. En revanche, si vous avez moins de 5 ans d’ancienneté, vous aurez un malus de 3 ans.

En conclusion, la durée d’un malus dépend de plusieurs facteurs, notamment de la gravité de l’infraction, du nombre d’infractions commises et de l’ancienneté du conducteur. Plus l’infraction est grave, plus le nombre d’infractions est élevé et moins vous êtes ancien conducteur, plus vous aurez de malus.

Qu’est-ce qu’un malus ?

Dans l’assurance automobile, le terme « malus » désigne la majoration du prix de la prime d’assurance en raison d’un sinistre responsable. Cette majoration est généralement établie en fonction du nombre et de la gravité des sinistres survenus au cours des trois dernières années. En général, plus le nombre de sinistres est élevé, plus le montant du malus sera important. Le malus peut aller jusqu’à 100 % du montant de la prime, ce qui signifie que l’assuré ne couvrira pratiquement plus rien en cas de sinistre. La durée du malus est généralement de trois ans, mais elle peut être prolongée en cas de sinistres graves.

Combien de temps dure un malus ?

En général, un malus dure deux ans, mais il peut être prolongé si vous n’avez pas été assuré pendant une certaine période. Si vous avez été sans assurance pendant trois ans ou plus, votre malus sera de quatre ans. Cependant, si vous avez été assuré sans interruption pendant cinq ans ou plus, votre malus sera réduit à un an.

Les facteurs qui influencent la durée d’un malus

Plusieurs facteurs influencent la durée d’un malus. En premier lieu, le type d’infraction commise. Les accidents responsables, par exemple, entraînent généralement des malus plus longs que les infractions non responsables. Ensuite, le nombre d’infractions commises au cours de la période d’assurance. Plus il y a d’infractions, plus le malus sera long. Enfin, la gravité des infractions commises. Les infractions graves, comme les excès de vitesse, entraînent généralement des malus plus longs que les infractions moins graves.

Comment réduire la durée de son malus ?

Le malus est une pénalité appliquée aux assurances auto lorsque le conducteur est responsable d’un accident. La durée du malus varie en fonction du nombre de sinistres survenus et de leur gravité. Plus le nombre de sinistres est élevé, plus la durée du malus sera longue. Il est possible de réduire la durée du malus en suivant quelques conseils :

– S’assurer que tous les accidents sont déclarés à l’assurance, même s’ils ne sont pas responsables.

– Faire appel à un courtier en assurance pour trouver la meilleure offre.

– S’engager à suivre une formation de conduite après un accident.

– Opter pour une assurance avec une franchise élevée.

Comment calculer son bonus-malus ?

Le bonus-malus est un système qui permet aux assureurs de récompenser les bons conducteurs et de sanctionner les mauvais. Il est calculé en fonction du nombre de sinistres survenus pendant la période de référence, de leur gravité et de la responsabilité de l’assuré. Plus le nombre de sinistres est élevé, plus le bonus-malus est important. Le malus peut atteindre 100% de la prime de base, ce qui signifie que l’assuré paiera deux fois plus cher si son bonus-malus est égal à 100. La durée d’un malus est de deux ans à compter de la date du sinistre.

Bonus-malus : comment s’applique-t-il au conducteur secondaire ?
Quelles voitures n’ont pas de malus ?

Plan du site